LIBRE COURS A L'ENCRE NOIRE

Fête for haine (Troisième partie)

loup.jpg

 

- Chloé, Chloé ! Comment te sens-tu ? insiste Martin.

        La petite fille lève la tête pour croiser le regard de son frère puis détourne les yeux vers le ciel noir.

- Parle-moi, je t'en prie ! Dis quelque chose !

        Après quelques secondes d'hésitation, Chloé baisse le regard et lance nonchalamment :

- Qu'est-ce que tu fais là, grand frère ?

        Martin laisse échapper un sourire.

- Chloé, dis-moi que tu vas bien, que ces monstres ne t'ont pas fait de mal !

- Eux ne me feront jamais de mal, je suis leur maîtresse. Il n'y a que toi qui oses me torturer !

        La petite fille a maintenant les yeux plantés dans les pupilles de son grand frère déconcerté.

- Je... Je suis désolé... Je ne connaissais pas les conséquences de mes bêtises. Tout ceci n'a toujours été qu'un jeu pour moi...

- Ton jeu est cruel et égoïste. Mais je vois qu'il y a une justice dans tout cela...

- Que veux-tu dire ?

- Tes créatures attendent en bas, et je doute qu'elles ne te veuillent que du bien. La roue tourne... tu vas bientôt ressentir la noirceur de ton humour au cœur de ta chair.

        Une méchanceté rancunière gangrène les propos de Chloé envers son grand frère. Martin se penche pour mieux voir le loup géant n'y tenant plus. L'animal tente de grimper sur l'architecture en métal de la roue sous le regard patient du clown tâtant le tranchant de sa feuille de boucher.

        Dans le vent glacial, la nacelle atteint le zénith de son parcours et s'immobilise.

- Comment faire pour que tout cela cesse, s'inquiète Martin ?

- Je n'en sais rien, répond Chloé désinvolte, c'est toi le créateur de tout ceci.

- Es-tu si sûr qu'ils ne s'attaqueront pas à toi, tente Martin ?

- J'ai l'habitude de venir dans ce genre d'endroit... depuis que je suis toute petite. Grâce à toi ! Des créatures rodent toujours mais n'ont jamais osé m'attaquer. Elles ne veulent que faire peur... depuis le temps, je me suis habituée.

        Martin commence à paniquer. Il connait cette grand roue et sait que l'immobilisation d'une nacelle en son point culminant dure moins d'une minute.

- Il faut que tu m'aides, Chloé ! Tu ne peux pas laisser faire ça !

- M'as-tu aidé, toi ? Ton plaisir te revient en pleine figure ! Débrouille-toi !

        Dans un bruit d'engrenage, la nacelle reprend sa course : une descente lente vers le sol où un comité d'accueil sourit en pensant au futur proche.

- Comment faire disparaître ces monstres ? Aide-moi, Chloé ! Tu sais revenir dans la réalité quand tu le désires. Aide-moi !

- Je ne reviens pas quand je le désire ! Je bascule dans cette dimension quand toi, tu le désires ! Quand tu es assez convainquant pour la mettre en place...

- Mais comment reviens-tu dans le monde réel ?

        Chloé hésite, jette un coup d'œil au bas de la roue, soupire, puis relève les yeux vers son frère.

- Il faut te persuader que tout ceci n'est pas réel, reprend Chloé. Cette dimension n'existe que parce que tu y crois.

- Mais je n'ai jamais cru que ton loup ou ton clown étaient vraiment des tueurs assoiffés de sang ! Comment ai-je pu me retrouver ici ?

- Rien n'est jamais exact. La nature a aussi le droit de se tromper. Ou alors une force supérieure a décidé de te faire goûter à ton poison ! Mais je suis sûr qu'en ce moment tu penses que tout ce qui t'arrive est réel !

        Martin baisse les yeux.

        La nacelle continue inexorablement sa descente vers le sol. Le loup saute de plus en plus haut au fur et à mesure que la chair fraîche approche. Caressant sa feuille de boucher, le sourire du clown dépasse largement son maquillage.

Martin se jette sur sa sœur, la prend dans ses bras et lui parle à l'oreille.

- Nous devons nous persuader que ce monde n'existe pas. Nous devons nous persuader que ce monde n'existe pas. Nous...

        Après un instant d'hésitation, Chloé ferme les yeux et superpose sa voix à celle de son frère pour tenter ainsi de lui sauver la vie.

- Ce monde n'existe pas. Ce monde n'existe pas. Ce monde n'existe pas. Ce...

        Martin sent la trajectoire de la nacelle prendre une direction de plus en plus horizontale, signe que l'arrivée se fait imminente. Une arrivée synonyme de fin si l’auto persuasion ne se fait pas efficace.

        Pensant que la nacelle est assez proche, le loup géant détend tous ses muscles espérant atteindre sa proie d'un bond. Mais la bête a surestimé sa force. Elle s'écrase contre le métal et tombe lourdement sur le sol dans un cri glauque. Martin et Chloé, psalmodiant les yeux fermés, ont senti le choc. Ils ont entendu le râle de la bête et ne peuvent qu'en conclure qu'ils n'ont toujours pas quitté cette dimension cauchemardesque.

        Soudainement, la nacelle s'arrête nette. Le bruit du garde-corps se soulevant provoque un ultime sursaut de concentration dans l'esprit des deux enfants. Le clown pose alors un pied dans le manège, lève bien haut sa feuille de boucher puis abat de toutes ses forces l'arme en direction du crâne de Martin.

        Une gerbe d'étincelles jaillit quand la feuille de boucher atteint le métal de la nacelle. Le loup, remis de sa chute, se lance les crocs en avant. Sa gueule s'écrase sur le clown cherchant autour de lui où ont bien pu disparaître les deux enfants.

 

- Enfin, vous êtes là ! Mais où étiez-vous passés ?

        Les parents de Chloé et Martin ouvrent grand les bras pour accueillir leurs enfants, soulagés de sentir enfin disparaître l'inquiétude provoquée par la disparition de leur progéniture.

        Chloé et Martin se fixent d'un regard qui n'a rien de complice.

        "J'espère que tu as compris la leçon, pense lourdement Chloé."

        Martin baisse le regard en signe d'approbation.

- Mais regarde dans quel état tu t'es mis, lance la mère de Martin à son fils ! Pourquoi n'as-tu qu'une chaussure ? Tu as même déchiré ton t-shirt ! Mais, mais, tu t'es coupé... regarde, ton coude saigne !

 

FIN

 

 



10/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres