LIBRE COURS A L'ENCRE NOIRE

COP21 (version avec rimes...)

COP21.jpg

 

Je pourrais partager une voix enfantine,

Vieux subterfuge usé, rouillé comme une lame

Incapable de sourdre une modique larme

Malgré l’acharnement… garde donc ta tétine !

 

Je pourrais donner vie aux arbres et aux forêts...

Je ne suis pas poète, ni conteur émérite

Pour effacer d’un mot cette antique limite

Qui sépare l’humain de ce qui l’a créé !

 

Je pourrais exprimer les pensées d’un futur,

Les horreurs que l’on forge, l'irresponsable vie,

De toutes nos options que l’on tourne en gâchis...

De notre liberté protégée par des murs !

 

Je pourrais vous traduire un échange martien,

Un doigt contre la tempe ils essayent de comprendre :

Comment nos directions pourront-elles un jour rendre

Plus heureux et plus juste la vie des humains ?

 

Inutile et vain ce cadeau aux muets

D’une parole écrite par des doigts rêveurs,

Jamais les artifices où je cache mes pleurs

N’offriront à la rouille une teinte dorée !

 

Et il en est de même au moment du délire

Qui se joue sous nos yeux : conférence inutile !

Irresponsables avares, du pétrole serviles...

Les pollueurs d’hier gèrent notre avenir ?!

 

 

 

 

 



02/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres